Carpaccio de betteraves crues, fromage et basilic

La betterave…

J’ai mis des années a en découvrir la saveur et je me rends compte du potentiel incroyable de ce rubis.

Aujourd’hui je la cuisine crue!

Il suffit de bien la laver, de l’éplucher et de couper des rondelles au couteau.

Du crottin de chèvre, des feuilles de basilic, un fruit ( pomme ou poire) coupé également en lamelles, des graines de tournesol.

J’ai choisi de l’huile de noix qui je trouve,se marie trés bien, du vinaigre balsamique mais le citron irait aussi et pourquoi pas de la mélasse de grenade mélee à un peu d’eau et de citron?

Vous avez le choix et le goût terreux de la betterave crue vous emmène vers de nouvelles saveurs.

Pour ceux qui ne veulent pas encore tenter le cru, achetez vos betteraves et délaissez celles en sachet ou en boite, faites les cuire à la vapeur et retirez les dés que la pointe du couteau peut y pénétrer sans difficulté.

En vinaigrette, avec un peu de levure de bière et toutes vos salades ou bowl s’en trouvent rafraîchis!

Publicités

Petites tomates farcies végétariennes 

Les plats vont aussi avec le temps qu’il fait.

Je trouve ces petites tomates parfaites pour égayer une journée au soleil ou sous la pluie.

J’ai tout d’abord faut cuire un riz « mélo » trouvé en magasin bio, mélange de rue, lentilles, pois cassés.

Dans une poêle, l’huile d’olive réchauffe doucement un oignon coupé et des gousses d’ail.

Je rajoute une épice curry, de la coriandre fraîche, mon riz cuit et la chair des tomates évidées.

Je rajoute sel, poivre et un peu de vinaigre.

Je farcis mes tomates, les mets dans un plat allant au four et rajoute un peu d’huile d’olive.

200• et je surveille la cuisson.

J’ai légèrement coupé le fond des tomates pour qu’elles se tiennent droites dans le plat.

Accompagnées d’une salade et d’une vinaigrette à la moutarde, le tour est joué!

Un peu de levure de bière pleine de vitamines sur ma laitue et voilà une bonne façon de finir la semaine pour en commencer une nouvelle!

Breakfast du jour

Une nouvelle version de mes bowls breakfast pour une nouvelle matinée.

Un yaourt, des poires coupées en dés, des graines de tournesol, des flocons d’avoine et de la confiture de melon à l’anis artisanale.

Un bol de thé et voilà la journée qui commence sous de nouveaux hospices.

Heureux, mouvementés,apaisés,angoissés…

Peu importe, c’est une nouvelle journée!

Soupe potiron,citronnelle,gingembre

Un autre jour.

Plus de repas de végétarien!

Cette soupe est légère, loin de nos velouté dcrémeux et elle désaltère.

Dans mon eau de cuisson, je mets du gingembre en morceaux ( ou en poudre), de la citronelle et je fais cuire mes morceaux de potiron.

Une fois ceux ci tendres, je retire mes condiments et je mixe la soupe. 

Je garde assez d’eau pour qu’elle soit légère.

Je sale, je poivre et je verse un trait de crème de coco.

Pour un repas végétarien complet, j’accompagne d’une salade verte aux raisins secs, saupoudrée de levure de bière, de fromage halloum et d’un morceau de pain au levain bio.

J’ai résisté au gratin dauphinois et son filet au four, et je me sens drôlement bien!

Biryani de légumes épicé

Mes aspirations à manger végétarien se heurtent aux emplois du temps chargés, aux recettes qu’il faut trouver pour manger équilibré et gourmand.

À chaque fois que j’y arrive, je me félicite et m’encourage à recommencer!

Voici donc une jolie recette, complète et qui réchauffe!

Je fais fondre un peu de ghee ( beurre clarifié indien) puis je fais fondre un oignon coupé en lamelles.

J’y ajoute du gingembre frais coupe en morceaux, puis mon épice biryani.

Je laisse chauffer doucement ce qui me permet de couper mes petites pommes de terre en morceau carrés.

Je les mets à leur tour dans la casserole avec des fèves, chou-fleur, coeur d’artichaut et champignons, le tout surgelé.

Je sale et je laisse les goûts se mélanger.

Un verre de riz puis de l’eau à hauteur et je laisse cuire tranquillement.

Quand le riz est cuit, je prélève les l’ensemble cuit hors de l’Eau de cuisson.

J’y ajoute un peu de crème  de coco et des raisins secs.

Il ne reste plus qu’à servir dans un petit bol ou une assiette creuse.

Le manger à la cuillère donne quelque chose d’assez réconfortant.

Ce que cela éveille en moi, je l’ignore…

Salade fromage,pomme,raisin

Elle est aussi simple à faire que son nom l’indique.

N’hésitez pas à mélanger fruits et légumes dans une même salade, le goût sucré des fruits amène tout de suite un peu de gourmandise.

Il vous faudra une belle laitue, de la pomme ( je garde la peau), des tomates cerises, des raisins, du fromage.

Différents fromages peuvent faire l’affaire selon vos envies: camembert,tomme,bleu, chèvre…

Ajoutez quelques noix, du vinaigre balsamique, de l’huile d’olive, sel et poivre.

Des figues séchées peuvent se rajouter!

Déclinez à l’envie!

Gratin d’hiver, potiron et chou-fleur

Un reste de rôti de bœuf et me voilà dans ma cuisine.

La musique donne le tempo, le soleil brille, et je pense aux températures qui chutent vertigineusement dans une partie du monde.

J’effiloche mon rôti, fais cuire mes bouquets de chou-fleur et mes carrés de potiron dans de l’eau avec un cube bio.

Prince me bouleverse toujours autant lorsque je commence ma béchamel.

60g de beurre à faire fondre jusqu’à grésillement, puis 60g de farine.

Je mélange consciencieusement, puis je rajoute 500ml de lait et je tourne sans cesse, en laissant ma play-list me transporter.

Dés que la béchamel épaissit,j’éteins le feu et rajoute de la muscade.

Dans un plat à gratin, je disperse ma viande, puis mes légumes cuits.

Je les coupe pour que ce soit plus agréable en bouche.

Sel,poivre.

Je recouvre de béchamel, de gruyère râpé et je passe au four.

U2 entonne la bande originale de « ghost » et je me dis que j’avais oublié à quel point j’aimais ce morceau.

Le tout est entrain de griller, danser m’a donné faim.

Il fait soudain moins froid…

Parmentier de poisson

Senteurs d’enfance,de repas de famille,de convivialité,de gourmandise et de réconfort.

Les plats ont souvent une connotation émotionnelle pour moi.

Mon imagination s’emballe,crée ou recrée des instants.

Un voyage en somme…

Pour ce Parmentier, j’ai poché des filets de cabillaud dans de l’eau avec un bouillon de légumes bio, et des carottes coupées en tranches car le poisson cuit très vite.

Je fais cuire mes pommes de terre puis je les écrase à la fourchette avec de la crème liquide, du sel, du poivre.

Dans un plat à gratin, je dispose une couche de poisson cuit émietté, mes carottes, ma couche de pommes de terre, du fromage râpé,et le tout passe au four pour gratiner.

Des assiettes dépareillées, une table en bois, et beaucoup de bruits d’enfants accompagneront parfaitement ce moment…

Spaghettone, courgettes et moules 

Solitude.

Il y a toujours un moment d’une vie où l’on est amené à manger seul.

Difficile de cuisiner pour soi, alors on mange sur le pouce.

Pourtant, se préparer une jolie assiette, prendre un temps pour soi peut procurer beaucoup de bien être.

S’assoir, lire, boire un verre de vin dans le silence de la nuit.

Seul ou à plusieurs, cette recette est ravissante et si rapide à exécuter!

J’utilise des spaghettone, pâtes un peu plus épaisses que les spaghettis.

POUR ma sauce: je fais revenir un demi oignon coupé en dés, deux gousses d’ail dans de l’huile d’olive.

Quelques tomates cerises coupées en 4, puis une demi courgette.

Un demi cube de bouillon, du poivre et un peu d’eau.

Je laisse cuire pour que tous les arômes se mêlent.

Je rajoute ensuite mes moules surgelées.

En fin de cuisson, des flocons de piments et du basilic parfumeront le tout.

Ne reste plus qu’à y jeter vos pâtes cuites et à profiter de ce joli instant de solitude.

Lilu june, une autre manière d’écrire.

J’ai toujours écris, plus ou moins.

Des mots dans des carnets, des plus doux sur des post-it, des lettres, manuscrites puis numériques.

Un blog de cuisine pour partager.

Lelenasweet.

Puis d’autres mots sont venus, plus intimes.

Lilu June ensuite.

Naissance d’une autre écriture, comme une évidence de soi enfin reconnue.

Juste par moi.

Mais c’est le début.

Début d’ une histoire, de nombreuses à raconter, à sortir de l’imaginaire, qui vont prendre vie, se matérialiser sous mes doigts puis sous vos yeux.

Les deux premiers sont déjà là.

Cliquez puis entrez.

J’espère de nombreuses fois.

« Mon whisky et ses vieilles cigarettes ».

http://www.librinova.com/librairie/lilu-june/mon-whisky-et-ses-vieilles-cigarettes

« Quelque part entre ombre et lumière. »

http://www.librinova.com/shop/lilu-june/quelque-part-entre-ombre-et-lumiere